UFC  QUE CHOISIR 92 NORD

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

LE DÉPANNAGE A DOMICILE BÂTIMENT

Attention : Cet article ne concerne que le dépannage dans les travaux du bâtiment, il ne concerne pas le dépannage électro-ménager.

Vous avez claqué la porte en laissant les clefs à l’intérieur, votre installation électrique est défaillante, les eaux usées ne s’écoulent plus ou pire celle des voisins du dessus se déversent chez vous….

 

Avant d’appeler un dépanneur

Évitez tout affolement et réfléchissez à la situation qui n’est peut-être pas si urgente qu’elle le parait.

 

Par exemple :

Si vous êtes dehors sans la clef laissée à l’intérieur cherchez qui pourrait avoir un double et persuadez-vous qu’une nuit passée à l’hôtel revient bien moins cher qu’une ouverture avec serrure cassée et remplacement.

 

Si vous avez une fuite il est peut être possible de fermer une vanne et ainsi de couper l’arrivée d’eau à la partie fuyarde, ou peut être qu’une bassine en dessous permettra de récupérer l’eau de la fuite et d’attendre l’intervention d’un professionnel qualifié, voire d’un ami qui changera le joint.

 

Si votre évier, votre douche ou votre lavabo est bouché il n’y a rien d’urgent il est toujours possible de mettre une cuvette pour recueillir les eaux usées et de les verser dans les WC.

 

En revanche si des eaux sales, venant des voisins du dessus remontent dans votre WC qui déborde vous subissez un engorgement de la colonne et là il y a urgence. Dans un premier temps prévenez vos voisins qui utilisent cette même colonne pour qu’ils s’abstiennent et il va falloir vous résoudre à appeler un dépanneur si vous ne pouvez pas joindre un professionnel qualifié qui soit disponible.

 

Dans les copropriété les syndics affichent souvent une liste d'entreprises intervenant dans l'immeuble qu'il faut contacter en priorité, notamment si les parties communes sont en cause. La copropriété ne vous remboursera pas un montant supérieur à celui pratiqué par ces entreprises. 

 

 

Quel dépanneur appeler ?

Il n’existe pas d’annuaire des dépanneurs « normaux » qui interviennent rapidement et à des prix raisonnables et les organisations professionnelles n’ont aucun moyen de moraliser ce secteur..

 

Il faut absolument éviter de se précipiter sur les fiches des numéros d’urgences déposés dans les boites aux lettres, les annuaires prétendument spécialisés et se méfier des annuaires téléphoniques officiels qui répertorient indifféremment les vrais professionnels et les entreprises peu scrupuleuses. Il suffit de payer une publicité pour être référencé aux endroits stratégiques.

 

Il faut aussi se méfier des entreprises qui interviennent dans tous les domaines vitrerie, menuiserie, électricité, plomberie (toutes fuites et dégorgement) les indélicats se retrouvent le plus souvent dans cette catégorie qui intervient partout et sur tout dépannage.

Il est toujours préférable d’appeler un artisan qualifié de la spécialité pour laquelle vous le sollicitez.

 

D’où vient le dépanneur ?

Ce n’est pas parce que vous avez une carte portant le nom de votre ville que les numéros inscrits se rapportent à des entreprises proches de chez vous et encore moins de votre ville, certaines entreprises font état d’adresses locales qui en fait ne sont que des boites aux lettres.

Il est toujours préférable d’appeler un artisan qualifié de votre commune ou d’une commune voisine.

 

 

Quand vient le dépanneur ?

Le plus souvent de loin. Ce n’est pas parce qu’il semble venir d’à côté qu’il va venir vite, ce n’est pas non plus parce que la standardiste vous promet sa venue dans l’heure que ce sera la réalité.

 

Certaines entreprises donnent sciemment des rendez-vous rapides dans l’heure pour accrocher le client et après vous expliquent que le dépanneur est un peu retardé sur un autre dépannage et qu’il va arriver très vite. En réalité il peut venir 2 à 3 heures après.

Vous voulez annuler l’intervention.

Si le professionnel ne respecte pas ses engagements, notamment en matière de délai, vous pouvez annuler l’intervention. Mais attention certaines entreprises de dépannage à domicile exigent une indemnité le plus souvent égale au montant des frais de déplacement (élevés). Cette indemnité ne peut être due que si vous en avez été informé et son montant fixé avant que vous ayez donné votre accord à l’intervention (et non lorsque vous annulez).

 

Pour préserver vos droits si vous annulez : essayez de vous ménager des preuves de ce que vous avez demandé et des promesses qui vous ont été faites et de ce que vous avez accepté, enregistrez la conversation en ayant soin d’en informer votre interlocuteur, prenez des notes, ayez si possible un témoin qui pourra vous rédiger une attestation et corroborer vos dires.

Le prix du dépannage :

Pensez dès la prise de contact téléphonique à demander le détail du montant de l’intervention et notez ou enregistrez ce qui vous est communiqué et notamment  le montant du déplacement, le montant de l’intervention en elle-même.

 

Si l’on vous informe d’un forfait demandez ce qu’il comprend comme prestations, par exemple un dégorgement ne comprend en principe jamais le camion pompe ou le nettoyeur à pression.

 

Demandez aussi s’il y a un tarif de nuit et à quelle heure il s’applique. En effet après une certaine heure (de 19h à 21 h selon les entreprises) le tarif du dépanneur peut augmenter de 50% voir de 100%.

 

Attention en France les prix sont libres et un professionnel peut facturer en toute légalité deux, fois, trois fois....dix fois le prix que vaut réellement l'intervention il est donc important d'être prudent et de ne pas accepter de signer n'importe quoi

Lorsque le dépanneur arrive chez vous il doit être en mesure de vous présenter (Arrêté du 2/03/1990 art 2),  préalablement à tout travail, un document écrit contenant les informations énumérées ci-dessous :

  • les taux horaires de main-d'oeuvre T.T.C. ;
  • les modalités de décompte du temps passé ;
  • les prix T.T.C. des différentes prestations forfaitaires proposées ;
  • les frais de déplacement, le cas échéant ;
  • le caractère payant ou gratuit du devis et, le cas échéant, le coût d'établissement du devis ;
  • le cas échéant, toute autre condition de rémunération.

L’intervention du dépanneur

Dès son arrivée le professionnel devrait examiner les désordres qui ont motivé votre appel et vérifier si vous vous trouvez réellement dans une situation « d’urgence absolue ». En effet l’ordre de réparation (le devis), préalablement à toute évaluation, devrait constater « l'état initial des lieux ou de l'appareil et indiquant la motivation de l'appel et les réparations à effectuer » (Arrêté du 02/03/1990 art 3). Cette obligation est le plus souvent ignorée du dépanneur.

 

Dans la majorité des cas il va commencer son intervention en démontant des éléments voire en les détériorant, en argumentant sur l’utilité de sa présence et la nécessité d’intervenir immédiatement afin de préserver la sécurité des biens et des personnes, alors même que cela peut faire plusieurs heures que vous l’attendez

Le devis

A ce stade le professionnel vous rédigera un devis forfaitaire qui englobera l’intervention en urgence avec des prestations et fournitures complémentaires nécessaires à ses dires. Il vous fera écrire par exemple que vous demandez l’intervention immédiate et en urgence ainsi que l’enlèvement des pièces remplacées et la mention légale « devis reçu avant l’exécution ces travaux ». Il vous demandera aussi de payer le montant du devis avant de continuer son intervention

 

Bien entendu dans cette situation de stress vous allez signer et payer.

Les bonnes paroles

Le professionnel pour vous encourager à accepter et à payer va souvent vous annoncer une bonne nouvelle

 

La serrure elle va vous être remboursée par l’assurance puisque c’est suite à une tentative d’effraction. Et non l’expert va trouver le montant de l’intervention démesuré et n’accordera le remboursement que sur son barème (Au mieux la moitié du prix payé)

Le dégorgement c’est à votre propriétaire de payer ou mieux c‘est le syndic qui va vous rembourser puisqu’il s’agit d’une canalisation commune. Et non si le prix voisine les2.000 euros le propriétaire ou le syndic ne prendront en charge au mieux que 800 euros s’il y a intervention d’un camion pompe et en aucun cas un curage, un détartrage ….

 

Je vais noter sur le chèque de ne l’encaisser qu’après le remboursement. Bizarrement une erreur fera qu’il sera encaissé sous 3 jours.

 

Attention : un chèque est payable à vue dès sa présentation, même s’il est daté d’un mois après.

La facture ou la note

Après l’exécution des travaux, pour toute prestation d’un montant supérieur à une somme fixée par arrêté (actuellement 15,24 euros) ou si le client le demande, le professionnel doit délivrer une note détaillée (taux horaire, temps passé, déplacement, dénomination et prix de chaque pièce changée..)

 

Cette note ou facture ne sera qu’une formalité comme étant le plus souvent la copie du devis forfaitaire.

Attention : les prix sont libres il sera très difficile, pour ne pas dire impossible, d’obtenir, même en produisant plusieurs devis, un rabais ou une réduction du prix. En revanche si le résultat de la prestation n’est pas satisfaisant il y a d’autres moyens d’action.

Nos conseils

 

Pendant l’intervention

Prendre des notes pour bien se souvenir de ce que vous avez demandé, de ce que l’on vous a proposé et ce que vous avez accepté.

 

Dans tous les cas il est important de demander à un parent, un voisin, au président du Conseil syndical …. , d’assister au dépannage. Il pourra ainsi éventuellement témoigner dans une attestation de la réalité des faits tels qu’ils se sont déroulés devant lui.

 

Prendre des photos des lieux avant l’intervention et des points litigieux ou des détériorations après l’intervention

 

Il est souvent utile de conserver les pièces qui ont été remplacées et déclarées comme défectueuses par le professionnel, notamment s vous avez des doutes, ces pièces pourront servir de preuve de l’inutilité d’une prestation effectuée.

Les travaux non urgents

Concernant les travaux et fournitures non nécessités par l’urgence selon votre appel et non par celle affirmée par le dépanneur (remplacement d’éléments dangereux, mise aux normes, obligations déontologiques etc …) vous bénéficiez de la protection des articles L 121-21 à L 121-33 du Code de la consommation concernant le démarchage à domicile et ce même si le dépanneur est intervenu à votre demande (L 121-21)

 

Vous bénéficiez concernant ces compléments ou ces suppléments d’un délai de renoncement (rétractation) de 7 jours (L 121-25), pendant lequel, en outre nul, ne peut exiger ou obtenir du client, directement ou indirectement, à quelque titre ni sous quelque forme que ce soit une contrepartie quelconque ni aucun engagement ni effectuer des prestations de services de quelque nature que ce soit. Il est donc interdit au professionnel, avant la fin du délai de 7 jours, auquel il n’est pas possible de déroger puisque d’ordre public, d’exécuter les travaux, d’encaisser des paiements, acomptes, avances, arrhes … Le professionnel qui ne respecte pas ces dispositions s’expose aux sanctions pénales de l’article L 121-18-2, L 121-28 du Code de la consommation.

Préventivement

Dans les copropriétés il faut demander au syndic de communiquer la liste des entreprises qui interviennent régulièrement dans l’immeuble, celles-ci seront moins tentées par des prestations fantaisistes non nécessaires et par des tarifs prohibitifs. Par exemple, une prise en charge par la copropriété des frais de dégorgement en sera facilitée ou même directement facturés à la copropriété.

Plus d'informations

Un article, mais qui est réservé aux adhérents, traite des litiges concernant ces dépannages à domicile et donne accès à des  modèles de lettres

Pour des informations plus précises voir l'articles concernant LES LITIGES

logo ufcUFC-QUE CHOISIR 92 NORDlogo ufc

 

souhaite que cette information vous à été profitable 

et vous remercie de votre visite sur son site

Nouveaux téléchargements

Votre pretyeur n'a toujours pas répondu et vous demandez l'intervention du médiateur du préteu...

Lettre pour mettre en demeure le préteur de vous répondre

Si l'assureur n'est pas celui du preteur vous devez résilier le contrat

Communication au préteur du contrat définitif

Si vous souhaitez substituer votre assurance emprunteur à son échéance annuelle

Statistiques d'accès

www.joomlatutos.com
Nous sommes le 18.08.2017
Accès depuis le 01/09/2008
Aujourd'hui
4031
Hier
2885
Semaine
21440
Mois
66670
Total
24905178
Il y a actuellement...
- 395 invités
IP : 54.166.205.242