UFC  QUE CHOISIR 92 NORD

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Entretien et contrôles techniques obligatoires des équipements

 

Certains équipements des bâtiments doivent faire l’objet, de façon régulière, de contrôles et de maintenances, nous vous proposons une liste des éléments relevant de cette obligation ainsi que la source de l’obligation.

 

Ascenseurs

Le propriétaire (ou le Syndicat) est tenu de

  • passer un contrat d’entretien écrit avec une entreprise ascensoriste de son choix (Article R 125-2-1 du Code la Construction et de l’habitation).
  • faire réaliser tous les cinq ans un contrôle technique de son installation. (Article R 125-2-4 du CCH)

 

Portes automatiques de garage

Selon l’article R125-5 du CCH

Les propriétaires d’un bâtiment ou groupe de bâtiments d’habitation équipés de portes automatiques de garage sont tenus de les faire entretenir et vérifier périodiquement aux termes de contrats écrits. Toutes les interventions sont consignées dans un livret d’entretien.

L’arrêté du 12 novembre 1990 (NOR : LOGC9000046A) fixe les modalités de ce contrôle et notamment

  • La périodicité (semestrielle)
  • La liste des opérations

 

Obligation découlant de l’article 101 de l’arrêté du 31 janvier 1986 relatif à la protection contre l’incendie des bâtiments d’habitation

 

« Le propriétaire ou, le cas échéant, la personne responsable désignée par ses soins, est tenu de faire effectuer, au moins une fois par an [*périodicité*], les vérifications des installations de détection, de désenfumage, de ventilation, ainsi que de toutes les installations fonctionnant automatiquement et des colonnes sèches. »

« Il doit s’assurer, en particulier, du bon fonctionnement des portes coupe-feu, des fermes portes ainsi que des dispositifs de manœuvre des ouvertures en partie haute des escaliers. »

« Il doit également assurer l’entretien de toutes les installations concourant à la sécurité et doit pouvoir le justifier par la tenue d’un registre de sécurité. »

 

Il s’agit notamment des :

  • VMC
  • Systèmes de désenfumage
  • Colonnes sèches
  • Extincteurs
  • Blocs de sécurité

 

L’article 103 du même arrêté précise que :

« Les vérifications visées à l’article 101 ci-avant doivent être effectuées par des organismes ou techniciens compétents, choisis par le propriétaire. »

« Le registre défini à l’article R. 111-13 du code de la construction et de l’habitation comprend a minima :

  • les rapports des vérifications exigées à l’article 101 du présent arrêté ;
  • les rapports d’intervention d’entretien ;
  • les opérations de maintenance. »

 

VMC gaz DSC

 

Pour la VMC un contrat est obligatoire (arrêtés de 1985 et 1989) dans le cas d’une VMC gaz DSC (dispositif de sécurité collective) pour extraction des gaz brûlés sur chaudières mixtes individuelles.

 

Extincteurs

 

Contrôle annuel obligatoire (Arrêté du 20 mai 1963)

 

Ils sont obligatoires dans

 

 

Registre de sécurité

 

Obligatoire pour l’immeuble d’habitation (d’une hauteur de moins de 50 mètres) qui est doté d’installations de lutte contre l’incendie ou d’un parc de stationnement automobiles couvert d’une surface de 100 à 6.000 mètres carrés

logo ufcUFC-QUE CHOISIR 92 NORDlogo ufc

 

souhaite que cette information vous à été profitable 

et vous remercie de votre visite sur son site