UFC  QUE CHOISIR 92 NORD

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

logo EUDe nouvelles règles pour des appareils ménagers plus durables*

 

Poursuivant ses efforts pour réduire l'empreinte carbonique de l'Europe et alléger la facture énergétique des consommateurs européens, la Commission a adopté aujourd'hui de nouvelles mesures en matière d'écoconception pour des produits tels que les réfrigérateurs, les lave-linge, les lave-vaisselle et les téléviseurs. Améliorer l'écoconception des produits est un moyen de traduire dans les faits le principe de primauté de l'efficacité énergétique qui sous-tend la priorité de l'UE consacrée à l'union de l'énergie. Les mesures adoptées comprennent, pour la première fois, des exigences en matière de réparabilité et de recyclabilité, contribuant ainsi à réaliser les objectifs de l'économie circulaire, en améliorant la durée de vie, l'entretien, la réutilisation, la mise à niveau et le recyclage des appareils, ainsi que la gestion de leurs déchets.

Jyrki Katainen, vice-président de la Commission européenne chargé de l'emploi, de la croissance, de l'investissement et de la compétitivité, a déclaré à ce propos: « Que ce soit en favorisant la réparabilité ou en réduisant la consommation en eau, l'écoconception intelligente nous pousse à utiliser plus efficacement nos ressources, avec des avantages évidents sur le plan économique et écologique. Les chiffres parlent d'eux-mêmes: ces mesures permettront aux ménages européens d'épargner en moyenne 150 EUR par an et contribueront à réaliser des économies d'énergie équivalant à la consommation annuelle d'énergie du Danemark, d'ici à 2030. C'est avec des mesures concrètes comme celles-ci que l'Europe dans son ensemble soutient l'économie circulaire, au bénéfice des citoyens, de l'environnement et des entreprises de l'UE ».

 

Miguel Arias Cañete, commissaire européen pour l'action pour le climat et l'énergie, a indiqué: « Couplées à un étiquetage énergétique plus intelligent, nos mesures en matière d'écoconception permettront aux consommateurs européens de faire des économies considérables et à l'UE de réduire ses émissions de gaz à effet de serre. L'écoconception constitue donc un élément clé de la lutte contre le changement climatique et une contribution directe à la réalisation des objectifs fixés par l'accord de Paris. Notre stratégie en matière d'efficacité énergétique et d'écoconception revêtira une importance croissante à mesure que nous progresserons vers l'objectif à long terme d'une Union européenne entièrement décarbonée d'ici à 2050 ».

 

Commentant l'adoption des mesures, Monique Goyens, directrice générale du Bureau européen des unions de consommateurs (BEUC), a déclaré: « Les nouvelles exigences en matière de réparation contribueront à allonger la durée de vie des appareils d'usage quotidien, qui est bien trop courte actuellement. Il est crucial que nous inversions la tendance actuelle au produit jetable, qui épuise nos ressources naturelles et vide le portefeuille des consommateurs. Je me réjouis d'apprendre que la santé des consommateurs sera mieux protégée, grâce à la limitation du scintillement dans les ampoules et à la suppression des retardateurs de flamme nocifs dans les écrans de télévision. L'UE a commencé par cinq produits que la plupart des consommateurs possèdent chez eux; nous encourageons vivement les législateurs à faire en sorte que davantage de groupes de produits soient réparables ».

 

Paolo Falcioni, directeur général d'APPLiA, l'association du secteur européen des appareils ménagers, a déclaré: « Les nouvelles exigences ambitieuses d'écoconception, qui visent à améliorer l'efficacité dans l'utilisation des ressources, contribuent à garantir que tous les acteurs appliquent les mêmes règles et font progresser la «culture de la circularité». Pour autant que les autorités de surveillance du marché aient suffisamment de ressources et parviennent à se coordonner face aux nouvelles difficultés liées au contrôle du respect de la législation ».

 

Chloé Fayole (directrice des programmes et de la stratégie de l'ONG de protection de l'environnement ECOS), s'exprimant en tant que porte-parole de la campagne Coolproducts menée par ECOS (European Environmental Citizens' Organisation for Standardisation) et le BEE (Bureau européen de l'environnement), a relevé: « L'écoconception en Europe va de succès en succès: d'abord, les économies d'énergie; et maintenant la réparabilité des produits. Accorder aux Européens le droit de réparer les produits qu'ils possèdent relève du bon sens, c'est pourquoi nous nous réjouissons des décisions prises par l'UE ».

 

La Commission estime que ces mesures, conjuguées avec les étiquettes d'efficacité énergétique adoptées le 11 mars dernier, permettront de réaliser 167 TWh d'économies d'énergie finale par an d'ici 2030. Cela équivaut à la consommation annuelle d'énergie du Danemark et correspond à une réduction de plus de 46 millions de tonnes d'équivalent CO2. Grâce à ces mesures, les ménages européens économiseront en moyenne 150 EUR par an.

 

Ces économies s'ajoutent aux celles que les exigences existantes concernant l'écoconception et l'étiquetage énergétique devraient permettre de réaliser, à savoir environ 150 Mtep (millions de tonnes équivalent pétrole) d'ici à 2020, ce qui représente approximativement la consommation d'énergie primaire annuelle de l'Italie. Pour les consommateurs, cela correspond d'ores et déjà à une économie moyenne pouvant aller jusqu'à 285 EUR par an sur leur facture d'énergie domestique.

 

Prochaines étapes

Après leur adoption aujourd'hui, les textes seront publiés au Journal officiel de l'Union européenne dans les prochaines semaines et entreront en vigueur 20 jours plus tard.

 

Contexte

Au terme d'un processus de consultation, la Commission a adopté 10 règlements d'exécution fixant des exigences d'écoconception notamment en matière d'efficacité énergétique pour les groupes de produits suivants: réfrigérateurs; lave-linge; lave-vaisselle; dispositifs d'affichage électroniques (y compris les téléviseurs); sources lumineuses et appareillages de commande séparés; sources d'alimentation externes; moteurs électriques; appareils de réfrigération disposant d'une fonction de vente directe (par ex. réfrigérateurs de supermarchés, distributeurs de boissons froides); transformateurs électriques; et matériel de soudage.

 

Pour en savoir plus

Questions et réponses

En savoir plus sur l'étiquetage énergétique et l'écoconception

La primauté de l'efficacité énergétique est un principe établi dans la stratégie pour une union de l'énergie.

Les nouvelles mesures d'écoconception: explications

 

* modifié le 02/10/2019, 17h00: Les citations de parties tiers dans le communiqué de presse ne reflètent pas nécessairement l'opinion  / engagent la Commission européenne.

logo ufcUFC-QUE CHOISIR 92 NORDlogo ufc

 

souhaite que cette information vous à été profitable 

et vous remercie de votre visite sur son site

TELECHARGEMENTS JD

Statistiques d'accès

www.joomlatutos.com
Nous sommes le 07.12.2019
Accès depuis le 01/01/2019
Aujourd'hui
617
Semaine
33796
Mois
33796
Total
1352173
Il y a actuellement...
- 189 invités
IP : 18.207.255.49