UFC  QUE CHOISIR 92 NORD

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

COPROPRIÉTÉ - PRESCRIPTION et autres délais

Principaux délais

 

Prescription décennale

C’est la prescription générale de la copropriété :  10 ans (Art 42 1° al de la loi)

Cette prescription concerne les litiges entre le syndicat et les copropriétaires et les copropriétaires entre eux

Donc notamment celles concernant

  1. Droit et obligations respectives du syndicat, du syndic, des copropriétaires
  2. Application du règlement de copropriété (point de départ : jour de l’infraction)
  3. Irrégularité de travaux relevant de l’article 25 de la loi
  4. Abus de jouissance des parties communes
  5. Charges de copropriété notamment paiement et répétition de l’indu
  6. Responsabilité délictuelle du syndicat (point de départ : jour ou la cause du désordre a été révélée à la victime)
  7. Contestation de la décision d’AG refusant d’accorder une autorisation de travaux relevant de l’article 25 de la loi.( C. Cass. 3e civ., 29/03/2011, n° 10-14.426, C. cass. 3e civ., 16/12/2009, n° 09-12.654)

Cette prescription décennale s’applique même en l’absence de règlement de copropriété (C. cass. 3e civ. 15/11/1989, 87-15213)

 

2  Mois pour les Assemblée générale

Contestation d’une assemblée ou d’une décision d’une assemblée générale délai préfixe : 2 Mois (Art 42  2° al de la loi)

Toute action engagée passé ce délai est irrecevable.

 

 

Autres prescription et délais

 

Imprescriptibles

Action pour faire déclarer non écrite une clause du règlement de copropriété (C. cass., 3e civ., 12/06/1991,  89-18331)

Contestation d’une décision d’Assemblée Générale assimilable à une clause réputée non écrite (C. cass., 3e civ. 27/09/2000, n° 98-22792)

 

5 ans

Révision de la répartition des charges dans les conditions de l’al 1° de l’article 12 de la loi (point de départ : jour de la publication au fichier immobilier)

Inscription d’hypothèque légale, prévue à l’article 19 de la loi, qui ne peut concerner que des créances échues depuis moins de 5 ans

Action d’un copropriétaire contre le syndic (C. cass. 3° civ. Du 08/10/1997, n° 95-18773)

 

2 ans

Révision de la répartition des charges dans les conditions de l’al 2° de l’article 12 de la loi (point de départ : jour de la première mutation du lot)

 

1 an

Action en diminution du prix (loi Chatel) pour superficie inférieure à 1/20° Article 46 de la loi (point de départ signature de l’acte authentique)

 

1mois

Action en nullité de la vente d'un lot de copropriété, pour défaut de mention de la superficie, art. 46 de la loi).

 

 

Autres prescriptions non spécifiques à la copropriété

10 ans

Action en responsabilité née à raison d'un événement ayant entraîné un dommage corporel (C. civ. 2226) Point de départ date de la consolidation du dommage initial ou aggravé.

  

30 ans

Actions réelles concernant le droit de propriété notamment

  • Nullité de la composition d’un lot
  • Restitution d’une appropriation indue

 

Attention

Une fois la prescription acquise, il est possible de renoncer à s'en prévaloir, de façon expresse ou tacite ( C. Cass., 2e civ., 21 févr. 2008, n° 06-21960).

Concernant l’acceptation tacite, il faut éviter de demander des délais de paiement avant d’avoir vérifié si la dette était prescrite.

logo ufcUFC-QUE CHOISIR 92 NORDlogo ufc

 

souhaite que cette information vous à été profitable 

et vous remercie de votre visite sur son site